Communiquez sur votre offre dès la rentrée

Profitez de la rentrée pour communiquer sur votre offe !

Les parents, eux, n'attendent pas pour prospecter

S'il est une profession saisonnière, c'est bien celle de spécialiste en soutien scolaire. Il appartient aux franchisés et aux franchiseurs du secteur de modifier leur offre pour fluidifier leur activité tout au long de l'année. Les entrepreneurs qui souhaitent se lancer en franchise dans le secteur du soutien scolaire doivent être conscients de ce challenge.

Le soutien scolaire fonctionne mieux tout au long de l'année

Pour beaucoup, le soutien scolaire n'intervient qu'en cas d'urgence. Pendant les « années importantes » (3ème, 1ème et Terminale), et dans les mois qui précèdent les examens. Or, les professionnels de l'enseignement le savent bien, les élèves profitent mieux des cours particuliers si ceux-ci sont dispensés sur le courant de l'année. Ou en tous cas sur une période de plus d'un mois !

Les réseaux franchisés ne sont pas les seuls à vouloir rappeler à leur clientèle qu'il n'est jamais trop tôt pour bien faire. En effet, dès le mois septembre, les sites de petites annonces comme Le bon coin sont remplis d'offres d'étudiants qui proposent des cours particuliers en français, maths, langues étrangères, etc. Même les seniors s'y mettent, à en croire les 2 500 annonces classées « soutien scolaire » sur le site Seniorsavotreservice.com. Si ces offres trouvent preneur, il y a fort à parier que les professionnels du soutien scolaire pourraient développer leur activité dès la rentrée et tout au long de l'année.

Quelques approches intéressantes

Chez Bordas Soutien Scolaire, on dispense des cours à distance toute l'année et on communique sur la rentrée scolaire. De même, chez Lesbonsprofs.com, on propose des offres pour toute l'année. Pré-rentrée, pack année, mais aussi devoirs de vacances. Math-secours.com n'hésite pas à proposer des stages pré-rentrée d'une semaine à raison de deux heures par jour.

Autre innovation à suivre, celle de School Mouv, une start-up toulousaine qui produit des cours de 15 minutes, dispensés par des acteurs (mais écrits par des professeurs) et d'abord diffusés sur YouTube. Un moyen de se faire connaître avant de proposer des abonnements.

S'inspirer d'autres branches de l'enseignement n'est pas forcément une mauvaise idée : aux Cours Gallieni, où on se spécialise dans l'accompagnement des examens de Médecine, l'accent est mis sur une année entière de cours. Chaque étudiant de première année reçoit un emploi du temps comprenant cours en salle de classe et mentoring par des étudiants de deuxième et troisième année. On s'intéresse aussi aux futurs bacheliers qui veulent s'orienter vers Médecine, en organisant des stages de trois semaines intensives dès le mois d'août.

La demande est là, il faut proposer une offre

Selon le Centre d'analyse stratégique (CAS – un organisme dépendant du premier ministre), chaque enfant recevrait en moyenne 40 heures de cours particuliers sur l'année scolaire, ce qui correspond à une dépense annuelle de 1 500 euros. C'est une évidence pour tous les experts : il y a matière à développement pour les professionnels du secteur. Une opportunité à ne pas rater pour les franchisés du soutien scolaire !

Derniers articles de la rubrique