Création d'entreprise en franchise : quels frais prévoir ?

Les coûts poste par poste

Se lancer en franchise, c'est comme créer une entreprise indépendante... à quelques détails près. Les services fournis par le franchiseur, sa marque et son savoir-faire, tout cela a un coût. Il est donc plus onéreux de créer une activité de soutien scolaire en franchise. Alors, arnaque pour gogos ou investissement judicieux ?

Le coût administratif de la création d'entreprise

En France, créer une entreprise n'est pas une démarche très complexe. Il est cependant nécessaire de remplir certaines formalités administratives. Pour une entreprise individuelle, l'immatriculation au Registre du commerce et des sociétés est obligatoire (35 euros environ, gratuite pour les auto-entrepreneurs). Dans le cas d'un SARL ou d'une EURL, il faut compter les frais de publication légale (190 euros environ, en fonction des départements), l'immatriculation au Registre du commerce et des sociétés (50 euros), l'immatriculation au Répertoire des métiers pour les artisans (200 euros en moyenne selon les départements). Une société anonyme (SA) coûte 230 euros en moyenne de frais de publication et 50 euros pour l'immatriculation au Registre du commerce et des sociétés ou 200 euros pour l'immatriculation au Répertoire des métiers (toujours fonction du département).

À ces sommes s'ajoutent les honoraires des professionnels consultés pendant la constitution du projet : expert-comptable, avocat, agence marketing, etc.

Le lancement d'une activité

Ouvrir une agence de soutien scolaire peut se révéler onéreux. Tout dépend de l'échelle visée, qui elle-même dépend du concept initial. On peut très bien démarrer une activité indépendante ou franchisée depuis chez soi, avec un ordinateur et un véhicule. Tout comme on peut se lancer dans la création d'une véritable agence, avec des locaux, des collaborateurs et un budget communication. Dans ce cas, il faut comptabiliser la location du local commercial et la caution à payer (deux à trois mois), sa mise aux normes (entre 60 et plus de 1000 euros au mètre carré), le branding et l'habillage du point de vente (qui peut atteindre plusieurs dizaines de milliers d'euros), l'achat du matériel et d'un éventuel stock et bien entendu les salaires et le fonds de roulement.

Les coûts liés à la franchise

Dans le cas de l'ouverture d'une entreprise franchisée, il faut compter des dépenses supplémentaires. La première est le droit d'entrée dans le réseau : un somme fixe, pouvant varier de quelques centaines à des dizaines de milliers d'euros. Elle vient rémunérer le franchiseur pour sa marque, son concept et son savoir-faire (transmis lors d'une période de formation initiale). Ensuite, pendant toute la durée du contrat, le franchisé verse régulièrement des redevances (le plus souvent un pourcentage de son chiffre d'affaires) qui finance les services fournis au franchisé. À cela vient s'ajouter une redevance publicitaire, destinée à couvrir les frais de communication à l'échelle nationale.

Notons qu'il s'agit du paiement de services qui sont souvent très compétitifs par rapport à l'équivalent dans le contexte d'un lancement en indépendant. En effet, l'enseigne n'en est pas à sa première création d'entreprise. En outre, dès le départ, le franchiseur aura une estimation de l'investissement global nécessaire pour le rejoindre.

 

Derniers articles de la rubrique