Franchiseur et franchisé : quelle répartition des rôles ?

Qui se charge de quoi dans un réseau de franchises ?

La franchise est un modèle de commerce associé qui rencontre un succès sans précédent depuis déjà plus de trente ans. Cette réussite est en partie dûe à la façon dont s'organise un réseau. Le franchiseur et son équipe d'un côté et les franchisés de l'autre consacrent leur énergie à des tâches différentes. Ces rôles contribuent au succès de chacun et au développement de l'enseigne elle-même. Plongée dans l'organisation d'une franchise de soutien scolaire.

La franchise : mode d'emploi

Si vous avez décidé d'ouvrir une franchise de soutien scolaire, il est vital de connaître les grands principes qui sous-tendent ce modèle commercial. Propriétaire d'une enseigne associée à un concept, le franchiseur, en cède l'usage à un chef d'entreprise indépendant qui devient ainsi franchisé, c'est à dire ambassadeur de la marque. Travaillant main dans la main, les deux parties s'efforcent de faire prospérer l'entreprise du franchisé, ce qui permet au franchiseur d'investir auprès d'autres entrepreneurs et ainsi de développer son réseau sur le territoire national ou international.

Les devoirs du franchisé

L'acheteur d'une franchise est aux premières loges. Il est au contact des clients, organise l'activité au jour le jour, recrute et manage les professeurs, gère la société, etc. Bref, l'opérationnel est son domaine. Sa principale fonction est de générer un chiffre d'affaires qui permettra à son entreprise de prospérer. En travaillant pour lui-même, il travaille aussi pour le bien du réseau. Une société franchisée et son enseigne sont indissociables : si l'une prospère, l'autre en profite à tous les niveaux.

En plus de s'occuper de sa franchise de travail temporaire, un franchisé a une importante responsabilité : le reporting. Il doit en effet informer sa tête de réseau de la façon dont son entreprise fonctionne. Toutes les données ainsi communiquées permettront à l'équipe du franchiseur d'avoir une vision globale du marché, mais également d'alimenter ses réflexions stratégiques (voir plus bas). Le franchisé est donc les yeux et les oreilles du franchiseur, qui n'est généralement pas en contact avec la clientèle. Il doit donc se faire force de proposition pour améliorer les procédures quotidiennes et ainsi affiner le concept.

Les responsabilités du franchiseur

Même éloigné du public, le franchiseur n'est pas pour autant détaché du terrain. Il emploie un ou plusieurs animateurs dont le rôle est de maintenir le contact avec les franchisés : ces professionnels vérifient que les directives de l'enseigne sont suivies et que l'expérience consommateur est identique d'une unité à l'autre. Les animateurs et animatrices sont également chargées de recueillir les suggestions et les retours des équipes de terrain.

Pour le franchisé, la tête de réseau propose un ensemble de services sur lesquels il peut compter en permanence. Conseil en gestion, en management, en communication, outils informatiques, formation, etc. : le franchiseur est là pour aider. Avant l'ouverture de l'agence, il peut également donner un coup de pouce à la recherche du financement et des locaux.

Enfin, le franchiseur assure un rôle de planification stratégique. Dégagé de l'opérationnel et fort des données remontées par le réseau, il peut ainsi adapter son concept et les offres de l'enseigne aux évolutions de la demande.

Derniers articles de la rubrique