7 questions à poser à son franchiseur avant de se lancer

Comment signer son contrat en toute connaissance de cause ?

Beaucoup d'entrepreneurs en herbe, qu'ils soient jeunes diplômés ou cadres en reconversion, n'ont qu'une vague idée du contenu d'un contrat de franchise. Avant de créer son entreprise pour rejoindre un réseau franchisé dans le secteur du soutien scolaire, il est important de bien comprendre à quoi on s'engage.

1. Pourquoi ce réseau plutôt qu'un autre ?

Sur le marché du soutien scolaire, les concepts sont nombreux et de nouveaux réseaux apparaissent chaque année. Si l'offre aux parents et aux étudiants semble équivalente, le fonctionnement interne du réseau ou sa stratégie à long terme doivent présenter des avantages par rapport à la concurrence. Cependant, ces choses ne sont pas évidentes pour les non-initiés. Demandez au franchiseur de vous expliquer pourquoi vous devriez investir dans son réseau plutôt que dans un autre.

2. Comment l'enseigne se différencie-t-elle de la concurrence ?

Cette question se recoupe avec la précédente. Demandez au responsable du développement en quoi le concept de son enseigne est plus attractif que ceux de ses principaux concurrents. Est-il plus rentable, plus efficace dans un domaine ou un autre ? Attention : si la popularité d'une enseigne constitue une réponse à cette question, elle ne se suffit pas à elle-même. Le savoir-faire du franchiseur doit peser dans la balance.

3. Quelles sont mes obligations financières ?

Le document d'information précontractuelle doit contenir toutes les données financières du contrat de franchise, mais rien ne vous empêche de poser la question avant de l'avoir reçu, ou bien de demander des précisions.

4. A quoi sert l'argent que je verse ?

A la suite de la question précédente, vous voudrez savoir comment les sommes versées en droits d'entrée et en royalties seront utilisées. La formation initiale vaut-elle ce que vous payez, ou est-elle redondante avec des compétences que vous avez déjà ? Le budget de communication de l'enseigne correspond-il aux redevances publicitaires ? Comment sont financés les outils et les services fournis par la tête de réseau ? Autant de sujets qu'un bon franchiseur traitera avec transparence.

5. Quelles sont les causes de départ du réseau ?

Un franchiseur est tenu de vous informer sur les entreprises qui ont quitté le réseau. Demandez-lui pourquoi ces partenaires l'ont quitté. Évidemment, vous serez bien inspiré de vérifier ces réponses en vous adressant directement aux franchisés qui ont quitté l'enseigne. Si le franchiseur vous fournit des noms, n'hésitez pas à chercher de votre côté pour prendre contact avec les anciens franchisés dont il ne vous a pas parlé.

6. Quelles sont les conditions de départ ?

Les signataires d'un contrat de franchise peuvent mettre fin à leur partenariat pour diverses raisons. Désaccord, faute, reprise, non-renouvellement, autant de cas de figure qu'il est important d'étudier à l'avance.

7. Comment se passe la sélection des candidats ?

Enfin, renseignez-vous sur les méthodes de recrutement du réseau. Est-il ouvert à quiconque peut payer des droits d'entrée, ou faut-il démontrer ses compétences et ses qualités durant plusieurs entretiens ? Le professionnalisme et le sérieux d'un franchiseur se devinent souvent à la façon dont il travaille avec ses futurs franchisés.

Derniers articles de la rubrique